dimanche 31 octobre 2010

Utiliser le logiciel "Les clés du code"


Vous êtes de plus en plus nombreux à le télécharger et nous souhaiterions partager vos expériences.





Comment l'utilisez-vous? Avec quels enfants ?Quelles sont vos remarques ? Vos suggestions ?


Bruno l'utilise en CLIS. Comme on le voit sur la photo, il a installé une dizaine de PC et les élèves suivent un programme individualisé d'entraînement. Le logiciel est également donné à la maison, à l’aide aux devoirs et aux orthophonistes pour tous les élèves qui en ont besoin. Cet apprentissage dure entre un mois et un trimestre selon les élèves. C'est ce qu'appelle André Ouzoulias:"un apprentissage massé"(A. Ouzoulias, Favoriser la réussite en lecture : les Maclé, Éditions Retz, collection «comment faire ? », 2004) . Nous savons que les connaissances les moins stabilisées sont les plus vite oubliées. Ces séances de mémorisation (courtes mais répétées) permettent à tous les enfants d'accéder à une automatisation des correspondances grapho-phonémiques.Face aux textes, ils ont ainsi des "outils de décodage" efficaces.


Sylviane, l'utilise en pédiatrie. Le logiciel présentant les graphèmes dans une démarche explicite et synthétique,il est parfaitement adapté à des enfants subissant des ruptures dans leurs apprentissages (liées aux hospitalisations). Le graphème est présenté avec le son (phonème) et un mot-référent phonologique (image). Une fois cette association présentée, n'importe quel élève (quelque soit sa méthode de lecture) peut mémoriser les correspondances grapho-phonémiques. Les jeux présentant quasiment l'ensemble des graphèmes nécessaires à l'entrée dans la lecture, chaque élève identifie ce qu'il sait déjà et continue à mémoriser ce qu'il lui manque. L'ordinateur est un bon support en travail individuel. Il est motivant, le chronomètre permet de fixer des "challenges" et de valider des progrès d'un jour sur l'autre.Il est communiqué à la classe de référence et à la maison, bien sûr !

Et vous ?

lundi 4 octobre 2010

Apprendre le français à l'étranger avec la Boîte à outils pour l'apprentissage du code en lecture-écriture


Depuis 1 an maintenant, Magali enseigne le français à des stagiaires chinois à Guangzhou. Comment utilise-t-elle ces outils ? Pour elle, l'intérêt de cette démarche, c'est d'abord l'apprentissage de nos "signes écrits" dans les 3 graphies. Vient ensuite le travail de prononciation de nos phonèmes. C'est un passage difficile pour ces étudiants maniant les phonèmes asiatiques de parvenir à prononcer les nôtres. Mais passé ce cap , la fusion se fait beaucoup plus facilement et la lecture des mots est plus aisée. Cliquez sur la vidéo pour voir quelques élèves chinois utiliser le jeu de l'oie des graphèmes complexes:

video


Certains "élèves" sont adultes, mais les supports ludiques les motivent tout autant !



mercredi 17 février 2010

Lancement du blog

Nous lançons aujourd'hui un blog d'information sur l'apprentissage de la lecture en lien avec les outils que nous avons construits en classe depuis maintenant une quinzaine d'années. Nous avons toujours cherché à partager ces outils avec nos collègues et c'est d'ailleurs avec leurs encouragements que nous nous sommes lancés dans l'édition de notre mallette " Boite à outils pour l'apprentissage du code en lecture-écriture" chez RETZ. Comme la mutualisation reste l'un de nos objectifs, nous avons continué à chercher des supports d'entraînement pour mémoriser l'ensemble du code alphabétique. Ainsi est né le logiciel gratuit "Les clés du code", fruit d'une collaboration avec un ami ingénieur informaticien, Alain Frémont et l'un de nos enfants étudiant en école d'ingénieur.