samedi 9 mars 2013

Le logiciel CODELI , application des clés du code, entre chez Google Play !


Les tablettes tactiles auront été le "cadeau-star" des fêtes de Noël 2012, à en croire les chiffres du marketing des applications mobiles.Un site spécialisé (TechCrunch) précise que les téléchargements d'applications ont également grimpé, pour atteindre un record, avec 328 millions de téléchargements le jour de Noël.
Il n'est pas loin le jour où les tablettes vont faire leur rentrée des classes. Certaines municipalités ont déjà franchi cette étape.D'autres le prévoient ( voir dans le diaporama l'article du Havre Livre du 6 septembre 2012) .L'arrivée des tablettes dans les écoles questionne sur l'offre des applications pédagogiques disponibles.

 Notre logiciel " les clés du code" est donc entré dans la course ! Toujours gratuit pour rester fidèle à l'esprit des concepteurs , il a été publié chez Google play samedi 2 mars 2013.Pour l'occasion, il s'est relooké ! et il prend un nom de ...code  :Codéli - Les clés du code.

Copies d'écran "sélection des jeux" ( cliquer sur l'image pour agrandir)
Dans ce nom, on peut y entendre: Apprend le code et lit  car Codéli reste l'un des rares voire le seul jeu proposant l'apprentissage des lettres sur les 3 graphies et celui des graphèmes complexes. 94 correspondances graphie-phonie sont présentées . Ce sont les plus fréquentes du français ( Le français compte 37 phonèmes en comptant le "h"muet  pour 125 graphies). 

Contrairement à ce qui est souvent avancé, en français, 94% des mots sont "réguliers" dans le sens lecture d ’après Ziegler (1998) et Peereman & Content (1998) , c-a-d pouvant être lus par correspondance grapho-phonémique. Alors avec ces 94 graphies de Codéli vous pouvez décoder quasiment tous les mots ! Les correspondances les plus rares seront apprises lors des rencontres dans les textes.

En français, Sprenger-Charolles,Siegel, Béchennec et Serniclaes (2003) ont montré que les
capacités de lecture-décodage (i.e., la lecture de pseudomots) en première année prédisaient la lecture des mots irréguliers en quatrième année.


Alors , maintenant , bonne découverte de Codéli !



Sylviane Guihard-Lepetit



Aucun commentaire :

Publier un commentaire